Opus Galerie 
Là où les tendances se mêlent naturellement... 
   Accueil      Marcel Barbeau


Christian Marcel Barbeau  (1925 - )

Marcel Barbeau, naît le 18 février 1925 à Montréal (Québec) où il vit jusqu'en 1952. Entre 1942 et 1947, il étudie le dessin d'ameublement à l'École du Meuble de Montréal. Avec son professeur de dessin, le peintre Paul-Emile Borduas il s'initie à l'art, particulièrement à l'art moderne et découvre sa vocation artistique.

Entre 1944 et 1953, il fréquente l'atelier de Borduas. En 1945-1946 dans son Atelier de la ruelle, il initie avec Jean-Paul Riopelle les premières expériences d’expressionnisme abstrait au Canada, en peinture comme en sculpture. Il poursuivra cette production jusqu’à la fin des années cinquante. Il participe alors à toutes les activités du groupe Automatiste, mouvement artistique pluridisciplinaire à résonances sociales inspiré du surréalisme, et il signe son manifeste, Refus Global, publié le 9 août 1948.

Il vit et fait carrière à l'extérieur du Québec de l’automne 1957 à l’été 1974 : Vancouver, Paris, New York, la Californie du Sud deviennent tour à tour ses ports d'attache. Du printemps 1962 à l'été 1964, Barbeau vit à Paris où il expose chez Iris Clert. Il y reviendra entre 1971 et 1974, après avoir vécu et fait carrière pendant cinq ans aux États-Unis, à New York (1964-1968), puis en Californie (1970-1971). Au début des années quatre-vingt-dix, il retourne en France, partageant son temps entre le Québec et Paris, où il tient deux expositions solos à la Galerie Donguy. Il réside à Bagnolet, en région parisienne, depuis 1996, tout retournant au Québec pour de longs séjours durant l'été.
 
Il explore différentes techniques touchant ainsi à plusieurs formes d'art. D'abord peintre et sculpteur, les oeuvres de Marcel Barbeau ont été exposées au Canada, aux Etats-Unis, en Europe et en Afrique du Nord. Ses oeuvres font partie de plusieurs collections privées et publiques, au Canada et à l'étranger.